24 ultras vont devoir s’expliquer face aux juges

A l’issue de la rencontre entre Saint-Etienne et Auxerre lors du barrage de promotion/relegation entre la Ligue 1 et Ligue 2 à la fin de la saison dernière, des violences survenues in the Geoffroy-Guichard stadium. The latter involved between 150 and 200 people at the time. According to RMC Sport, the people, identified through the surveillance cameras deployed in “Chaudron”, were interpellés lundi matin lors de operation baptisée “Ultras 42” mobilizing a hundred policemen. D’après le prosecutor adjoint de la ville du Forez, elles « the assumption for most of them gestes. » Parmi ces ultras, onze d’entre eux vor fi jugés en correctionnelle le novembre 16 prochaine pour les violences commises à l’intérieur et à l’extérieur du stade Stéphanois, selon une source relayée par le media sportif français. According to the lawyer, Me Laurent Verilhac, il s’agirait, pour cinq des prévenus, by members of the Magic Fans and the Green Angels.

The suite after this advertisement

They are wanted for “jet de projectiles, entrées illegales on an aire de jeu, utilization de mobiliers urbains comme projectile, violences avec armes sans ITT”. En effet, le 29 mai dernier, quelques dizaines de secondes après la séance de tirs au but fatedique perdue par les Verts, synonyme de relegation en Ligue 2 pour eux (1-1, 5-4 aux tirs au but), des centaines d “ultras avaient envahi la terrain pour manifester leur mécontentement et leur colère en lançant, nomentament des fumigènes et using des engins pyrotechniques dangereux (comme des mortars d’artifice) vers la tribune officielle, in particular. According to the advertising direction of the Stéphanois club, the damage is estimated at 500,000 euros.

Leave a Comment