a new reform based on the Canadian model

During his campaign à la présidentielle, Emmanuel Macron announced the implementation of a new unemployment insurance reform. Celle-ci served mainly to solve the recruitment problems encountered by les entreprises, when the rates of demandeurs d’emploi in France s’élève à 7.3%. Afin de contrer ce problème, l’État entend s’inspirer du regime appliqué au Canada.

How does the Canadian model work?

Dans le aim de garantir l’équilibre financier du dispositif canadien d’assurance chômage, new reforms were adopted in the 90s. Leur objectif est de réduire les conditions d’accès à l’indemnisation chômage. Thus, les droits aux allocations pour un citoyen canadien care perd son travail are defined by the economic situation of son lieu de résidence. L’organisme public Statistics Canada publishes all mois le rates de chômage for each of the 62 economic regions du pays.

Ces résultats servent à fixer la variable norm of accessibility of one province in another. Concretely, plus le percentage de chômage est élevé dans son lieu d’habitation, plus la personne en recherche d’un travail est couverte longtemps. Par contre, and sa région is in plein emploi, il obtien ses droits pendant environ 14 weeks avoir justifé 700 h d’activité au courant de l’année preceding.

Le model canadien: a source of inspiration for the French reform

On Wednesday, September 7, le gouvernement français extended l’application de la précédent réforme sur l’assurance chômage until fin de l’année 2023. L’État a donc le temps de peaufiner les details of the new reform in current project. Le ministre du Travail, Olivier Dussopt, explains that this change is the adapter to the economic situation of payments: «Quand ça va bien, on durcit les règles; quand ça va mal, on les assouplit ». In other words, the reduction in couverture chômage des personnes en is expected job search when the economic situation is positive, especially as businesses encounter recruitment difficulties.

Whereas the conditions of access to allocations are assouplissent when the context is complicated. Cela n’est pas sans rappeler le système mis en place au Canada. Thus, the new regulations of the right to unemployment insurance will be determined. Olivier Dussopt has already advanced several job tracks. «We can act for the maximum duration of the allowance, which is 24 months. We can also act under the conditions to be eligible for an allowance ». Le ministre du Travail ajoute égamente that even when the economic situation is improving, the durée de travail exigée pour ouvrir ses droits au chômage could exceed 6 to 8 months. However, le montant des indemnités, variables selon l’état de l’économie du pays, n’est pas à l’ordre du jour en raison des mesures de protection du pouvoir d’achat miss in place par le gouvernement. Unlike they have Canadian model, le taux de chômage régional should not pass into the account, car “si on regionalise, on va vers une grande complexité” annonce le ministre du Travail.

Les pistes de développement concerning the new reform of l’assurance chômage are numerous. Pour les definir, l’Etat prévoit d’échanger avec les partenaires sociaux et le patronat afin qu un veritable concertation soit realized.

Leave a Comment