A “particularly intense” epidemic of grippe, la crainte des pharmaciens

NICOLAS MAETERLINCK / AFP Les syndicats de pharmaciens s’inquiètent d’un retard de la vaccination contre la grippe (Photo d’illustration).

NICOLAS MAETERLINCK / AFP

Les syndicats de pharmaciens s’inquiètent d’un retard de la vaccination contre la grippe (Photo d’illustration).

FLU – One “significant delay”. Les deux principaux syndicats de pharmaciens have expressed concern over le level of vaccination in relation to l’an dernier alors que l’epidémie de grippe s’annonce “particularly intense” cet hiver

The trend is not taking a favorable step: on November 18, 32 days after the launch of the flu vaccination campaign, a little more than 7 million doses were distributed. L’an dernier, dans le même temps de passage, 8.6 million doses were administered. Soit 18.3% less, selon les données collectées aupres de 14,000 des 20,000 French pharmacies and published by IQVIA, specialist des données de santé.

A necessary communication campaign

Cette baisse est “especially disturbing”, explain le syndicat de pharmaciens Uspo, in a press release published on November 18 on Twitter. it “tires la sonnette d’alarme sur la chute de la couverture vaccinale” et invite les pharmacists à « demander à leurs patients s ils sont vaccinés contre la grippe et inciter à se mettre a jour ».

“C’est un peu la cata cette année”, confirm à l’AFP Philippe Besset, president of the FSPF, premier syndicat de la profession. D’autant plus que ce recul concerne surtout les publics “priority” (over 65 years, malades chroniques, femmes enceintes), to which l’injection était réservé jusqu’au 15 November. Point one “fatigue générale against vaccination, même chez ceux pour qui c’est nécessaire”Philippe Besset estimates qu’il sera “very difficult” of rattraper what “delayed” sans one “important communication campaign”.

Or le temps est compté, car “les indicators d’arrivée de la grippe ont commencement à s’allumer en Bretagne”, passé en phase pré-épidémique beginning novembre, highlighted the Minister of Health, François Braun, on Sunday on RTL, qualifying l’épidémie nassante de “virulent”.

L’Uspo fait pour sa part état d’une «Superior influenza activity » aux autres années, laissant “presages a premature and particularly intense epidemic” in metropolises. François Braun has nevertheless assured that the health system pourra “supporter l’arrivée de la grippe si tout le monde y met du sien (et) si les personnes les plus fragiles se font vacciner”.

See also sur To HuffPost:

Leave a Comment