A reimbursement insurance for contraception, denounced coup d’état

The offer already appears on the assurance site. Any contraception prescribed by a medical prescription or requiring the intervention of a doctor – like the contraceptive pill – is covered by additional insurance, it is indicated. Sterilization wires are covered.

Repayment is provided for a height of 90%, with a competition of 500 francs annually. Cette couverture ne peut toutefois pas être choisie independent d’autres options. To see ses frais de contraception remboursés, l’assurée doit donc payer une assurance complémentaire car comprend d’autres options, comme le remboursement des lunettes, d’un abonnement de fitness ou encore de cures thermales.

Plusieurs dizaines de francs per mois

Pour illustrer, Jérôme Mariéthoz, director santé et prévoyance clients privés auprès du Groupe Mutuel specifies: a woman who would be between 40 and 45 years old, séparée, living with two children in an apartment à Renens paierait on average 86 francs per mois, soit 1032 francs per année – sans devoir payer de franchise.

Pounds also: Jacqueline Fellay Jordan: “Contraception is a public health question”

“Les personnes aidées par les fonds d’aide pour la contraception de Santé sexuelle suisse n’ont pas les moyens de se payer une complémentaire à plusieurs dizaines de francs par mois”, emphasizes the president of Santé sexuelle suisse, Léonore Porchet, tout en rappelant que le fond est très solicitité. “Il a même été épuisé pending la crisis sanitaire”, pointe-t-elle.

Pour la conseillère nationale (Vert·e·s/VD), the new offer of the Mutuel Group is “a very good marketing proposal, which allows to clothe the ‘bons risques’ mainly in a young age tranche”.

“A Health Question”

A ses yeux, contraception should be covered by l’assurance maladie de base. “Contrairement à l’acupuncture ou au fitness, la contraception concerne toute la population”, declares l’élue vaudoise. “Maîtriser sa propre fertilité is a question of health, comme l’est l’avortement”, poursuit-elle.

Listen to this episode: Faire le choix, rare, from male contraception

Pour Jérôme Mariéthoz, what a wish is not realistic: «Les costs de la santé à charge de l’assurance de base augmentent très fortement au fil des ans. Nous devons watcher à limiter la prize en charge de nouvelles prestations».

Leave a Comment