Affaire Hamraoui: le role trouble de l’ex-conseiller d’Aminata Diallo aupres du PSG

Four days after the examination for aggravated violence and the incarceration of Aminata Diallo in the framework of the investigation into the assault suffered by Kheira Hamraoui, her former teammate at PSG, de nouveaux éléments du rapport de la brigade de répression du banditisme (BRB) from the police judiciaire de Versailles sont révéléd par Le Point.

D’après l’hebdomadaire, les policiers ont profité de la mise sur écoute d’Aminata Diallo pour intercepter des échanges avec l’un de ses anciens conseillers, César M., également compagnon de Kadidiatou Diani et conseiller de Marie-Antoinette Katoto. Ces écoutes téléphoneiques ont poussé le prosecutor de Versailles et la juge d’instruction à lancer une enquête annexe en mars pour des faits d’escroquerie en bandes organizeds subis par le PSG.

La prolongation de Katoto have centers de l’affaire

Lors des discussions between César M. and the sports director of PSG du moment, Ulrich Ramé, portant sur on the extension of the contract of Marie-Antoinette Katoto, the adviser de la joueuse would have conditioned this extension au départ de Kheira Hamraoui and à la prolongation d’Aminata Diallo et de deux autres joueuses. Le rapport d’enquête even speaks of « menaces, voire d’intimidations » exerciceses par César M. Pour mettre en place ce blackage, ce dernier fait allusion au comportement déplaced qu’aurait eu l’entraîneur du PSG de l’époque Didier Ollé-Nicolle à l’égard d’une joueuse.

This conversation led to the opening of an instruction by the Versailles prosecutor’s office for “sexual assault by person in authority” on May 10. L’ancien entraigneur du PSG, par le biais de son avocat, avait nié toutes les accusations faites à son encontre.

Corinne Diacre également visée?

Toujours selon le report d’enquête, Kheira Hamraoui and Didier Ollé-Nicolle were not the only targets of Aminata Diallo and her advisor. Sophie Perrichon, coordinator of l’équipe féminine du PSG, and Grégory Durand, director des affaires juridiques sportives du club are accompanied on the list by Corinne Diacre, the selectionneuse of the team de France féminine, which will auraint bien voulu faire « saber ».

And César M. does not make pas partie des hommes interpellés dans le cadre de l’aggression subie par Kheira Hamraoui, l’enquête annexe dont il fait l’objet est, elle, toujours en cours.

.

Leave a Comment