Are you up to date with content? Double! / World Cup 2022 / Gr. D / France-Australia (4-1) / SOFOOT.com

Cinquante et un. An area, an appetizer, a record. To that of buts en équipe de France, now shared by Thierry Henry and a certain Olivier Giroud. I remember his name, ce petit gars a de l’avenir!

Il a 36 ans et 53 jours, ce qui fait lui Bleu le plus agê à avoir disputé un match de Coupe du monde. Mais il ya fort à parier que ce record, Olivier Giroud s’en contrefoute. Malgré son âge avançe, l’attaquant français a la fraîcheur d’un jeune loup aux dents longues, mort de faim et prêt à donner du coup de croc sans faire in detail. Face à l’Australie et son armée de marmules, Giroud probably followed what verse from the Bible, tire du livre d’Isaïe, chapter 30, verse 15: « C’est dans le calme et la confiance que sera ta force. » “J’essaie de me rappeler réguilleture, ça m aidé à rester serein, lucid et concentré” , confiait il avant la rencontre à beIN Sports. Trois qualités qu’il fallait pour definitiveement renverser la rencontre face à des Socceroos qui, en l’espace d’un quart d’heure, ont réussi à sérieusement faire douter les champions du monde en titre, which ont, pour leur part, réussi à rappeler que l’équipe de France is able to play des matches of sexy chicks.

Titi et Giroud mine

Giroud, his, managed to rappeler que la injury the last minute by Karim Benzema n’était finale pas si grave (sauf pour l’intéressé, à qui l’on souhaite evidently un prompt rétablissement). Comme si l’on pouvait en douter… On parle quand même d’un joueur qui a découvert la Ligue 1 à 24 ans, l’équipe de France a year plus tard et qui, en 114 selections, avait planté 49 pions sous le maillot bleu. Soit deux de moins que la légende Thierry Henry, qui compte « seulement » neuf capes de plus avant le coup d’envoi de ce mardi soir. Et voilà que 90 minutes plus tard, Olivier Giroud concluded his 115the apparition internationale par un double qui permet de revenir à hauteur du taulier aujourd’hui assis sur le banc de la Belgique. Tout ça alors qu’il est en pleine forme et a encore deux matches (minimum, restons optimistes) pour s’asseoir seul sur le très envié trône du Jean-Bomber made in France.

Mais alors que la France essuie pléthore de blessés et tandis que Robert Lewandowski proved, plus tôt, face au Mexique, qu’il était possible de ne never breaker la malédiction du counter de buts rouillé en Coupe du monde, Olivier Giroud, qui n ‘avait marque qu’une seule fois, en 2014 contre la Suisse (5-2), a continué de suivre sa voie, sans se poser de question, mais sans rester de marbre non plus. Après sa tête salvatrice, on se demandait quelle serait la celebration qui s’ensuivrait. Une course jusqu’au poteau de corner et une pause idoine en guise de wink d’œil? Que nenni, juste une tête prize entre les mains, allongé au sol, sonné par tout le poids de la symbolique qui s’est abattu d’un seul coup. Mais avec la promesse de ne pas s’arréter là. Après tout, la Bible ne dit-elle point, dans l’Épître aux Hébreux, chapter 6, verse 12: “Ainsi vous ne vous relacherez pas, mais vous imiterez ceux qui, par leur foi et leur attentivee patiente, receive l’héritage promised” ?

Theo Hernandez, au nom du frère

Par Julien Duez

.

Leave a Comment