Arrivés seuls à la cani-rando de Saint-Eloi, maître et chien sont repartite ensemble

One evening, Didier Chamberland, président du refuge de Beauregard à Saint-Éloi, remarque un chien, croisé boxer malinois, qui suit les gens dans la rue. Mais il ne semble belongs to a person.

Il’emmène alors pour l’identifier et retrouve la trace de son dernier maître connu, que a dû s’en séparer pour des raisons familiales. To whom he confié à quelqu’un d’autre via Leboncoin. Mais il semble de nou avoir has been abandoned. Il s’appelle Sun, il a trois ans. It will therefore join the quarantine of refuge dogs and 70 to 80 chats, eux aussi abandonnées due to deaths, divorces, persons who have not stepped up or been occupied.

premium C’est la journée contre l’abandon des animaux domestiques : a refuge de la Nièvre tire la sonnette d’alarme

Avant de confier à l’adoption, le refuge ssure que les conditions de vie des nouveaux maîtres puissens correspondre au chien, pour éviter tout nouvel abandonment. “Sur 100 people who come to see us, il y en a une vingtaine qui sont effectively capable d’adopter le chien qu’ils ont choisi”, estimates Didier Chamberland.

15 “prêtés” shelter dogs for the event

En attendant, le refuge, partner of La Croquette, decided to “borrow” quinnze de ses chiens les plus sociables pour participer à la première cani-rando de Saint-Éloi.

Pour les sportifs qui n’avaient pas de chien. Give them? Sensibiliser à la cause animale et mettre un coup de projector sur le refuge.

A participant qui n’avait pas de chien est venu au refuge, quinze jours avant l’événement, pour voir what could correspond to l’épreuve.

Il merite de trouver une bonne famille, d’être heureux, et j’espere pouvoir lui oferi ça.

“En entrant, je savais que je risquais de craquer”, he confesses. « Et ça a été le cas. He introduced me Sun, qui était le chien qui courrait le plus vite. Il était jeune, beau… Ça été le coup de foudre. Je me suis dit que ce serait un bon compagnon de vie et de sport, comme je suis assez sportif. Il mérite de trouver une bonne famille, d’être heureux, et j’espere pouvoir lui offrir ça ».

Le duo maître-chien s’est retrouvé à plusieurs reprises, et le refuge gave son accord pour l’adoption. Les deux compères sont partis sur la cani-rando ensemble, en tête du cortège. Upon arrival, they were among the five premiers. Et pour la première fois, ils sunt reparti tous les deux à la maison.

Parmi les quatorze autres chiens à avoir participat, beaucoup ont aussi été réservés, voire adopted grâce à l’evènement.

La Croquette, c’est quoi?

Sunday October 2, more than 350 maîtres et chiens ont pris le départ, sur 5 km, de la cani-rando d’abord, puis du cani-cross ensuite. The event, a premiere, organized by the association French Run, à la demande de la Ville, a pour but de mettre en valeur la biodiversity de la commune et le refuge de Beauregard. Celu ci collected 100% of the subscription amount, thanks to the participation of several partners. Soit plus €1,800, sans compter les dons. 40 volunteers were à pied d’œuvre.

All participating dogs were identified, vaccinated and in good health.

Deux vétérinaires, Nathan Swolfs and Alexis Deprez are insured before departure.

There were five participants around to be recovered for the paper defect. Les chiens étaiten de tous âges, mais les races les plus representaes were les bergers australiens et les border collies. To avoid any altercation, the participants participated by line of five people, spaces of 3 meters.

How is it different from a solo course? Il faut s’adapter à l’animal. Au début, c’est lui qui court le plus vite, puis sur la fin, c’est plutôt moi.

Emmanuelle Alexandre, 26 years old, launched her premier cani-cross avec Patapouf, a 9-year-old labrador. Elle has already l’habitude de courir et s’est entraîne quelquefois avec son chien. « What is the difference compared to a solo course? Il faut s’adapter à l’animal. Au début, c’est lui qui court le plus vite, puis sur la fin, c’est plutôt moi », sourit-elle. « Mais le temps passe plus vite quand je cours avec lui, alors pourquoi ne pas recommencer? »

The works have refuge de Beauregard à Saint-Eloi to be the good of staff, dogs and discussions.

Isabelle, trésorière du refuge de Beauregard, adopted Nina last year « C’est sa bouille qui m’a plu, et elle est affectueuse, gentille. C’est moi qui l’ai accueilli quand elle was abandoned. Sa maîtresse avait dû être hospitalized ». Elles ont pris le départ de la cani-rando ensemble. « Le parcours est top, c’est verdoyant, bucolique, flat, tout le monde peut participer de 7 à 77 ans. Et il ya des ravitaillements en eau pour les chiens, c’est appreciable ».

Marlene Martin

.

Leave a Comment