Barre énergétique, biscuit, saucisse… Comment le grillon est devenu a classic of Thai cuisine

Barre énergétique, biscuit or sausage: à Bangkok, les insects, en particulier le grillon, se retrouvent in name de plats, sign d’un intérêt toujours croissant for this source of proteins more respectful of the planets.

Le marché mondial des insectes comestibles, alternative bien connues à la viande, should weigh 1 billion dollars in the coming years, and Thailand is an important producer.

The menu of an ephémère restaurant in the capital, a burger goût grillon is served to customers in search of originality.

“Il ne faut pas limiter les grillons à de la “street food”, serves juste grillés avec de la sauce soja dessus”explains Poopipat Thiapairat, co-owner of the Bounce Burger restaurant.

“On peut en faire des hamburgers, de la pâtisserie, des biscuits ou même avec du paprika pour perfumer les frites… all that is possible.”

Les grillons are a source of protein, but also of iron and vitamins, and font partie des insects les plus consommés dans le monde.

Malgré tout, leur aspect peut refuter, selon Poopipat, qui esperre attracter la clientele en servant “des aliments au grillon qui ne assemblea pas à un grillon”.

Son entreprise enlève les parties “pains” de l’insecte comme les ailes et les pattes, peu agréables en bouche, pour ne garder que la partie charnue. “C’est le même concept que pour le boeuf ou le porc, où nous ne mangeons pas les os”add it.

Sur les marchés, les stands d’insectes sunt très prevalent en Thaïlande, unde ils se nignotent comme des bonbons.

.

Leave a Comment