Blonville-sur-Mer: after 44 years in the kitchen à la cantine de l’école, Marie-Odile moves to the apron à Cyril

Marie-Odile, cook at the canteen of l’école Charlemagne for 44 years, takes over from Cyril Ponseel. (©Le Pays d’Auge / M.-M. Remoeur)

midi Comme chaque jour depuis 44 years, Marie-Odile Dubois s’affaire en cuisine, avant que ne débarquent toutes ses chères têtes blondes pleines de vie. “Cyril reprend la main donc je le laisse faire, je file juste un dernier coup de main”, she smiled. Si l’emotion se lit dans ses yeux, derrière ses grandes lunettes, c’est qu’en ce vendredi, elle vit son dernier jour au sein de Charlemagne school of Blonville-sur-Mer (Calvados) qu’elle fréquent et parfume de ses bonnes odeurs de cuisine depuis plus de 40 ans. « Ça me fait vraiment bizarre, je vais essayer de ne pas pleurer », confie-t-elle sous sa charlotte.

Une vie aux fourneaux pour les plus jeunes

Aujourd’hui aged 62, Marie-Odile n’a connu que cette école au cours de sa vie professionnelle. Egg close. « Before, comme j’étais à 100 % in mon rythme de travail pour la commune, j’ai aussi été ouvreuse au cinéma et travailable au mini-golf à côté de la cantine. C’était aussi très sympa, j’ai toujours aimé le contact », raconte cette native de la Côte fleurie. Et du contact, elle en a eu, au plus près des enfants de l’école. « Il y avait un rôle un peu maternal, ça allait plus loin que seulement leur faire à manger. On leur parle, on rigole avec eux. Il ya un lien qui se noue forcément ». Dans la cour de récréation, what link could be read dans les cris des gamins qui lui ont laissez des tas de petits mots doux.

Canteen cook, an essential métier de l'ombre.
Canteen cook, an essential métier de l’ombre essentiel. ©Le Pays d’Auge / M.-M. Remoeller

Depuis ses premières heures en cuisine in 1978 in this delightful canteen, les murs n’ont pas changed. « Juste le mobilier et la decoration », she smiled. En revanche, elle vu passer des centaines et des centaines de marmots. “J’ai vraiment eu de belles années, dans une ambiance très familiale”, raconte-t-elle. Au fil du temps, elle a cuisiné pour plusieurs générations, cuisinant pour les enfants de parents qui avait été eux aussi des écoliers blonds. Du changement, il y en a eu aussi dans les assiettes. « Norms have evolved, but so has the kitchen. Au début, on faisait beaucoup de viande, mais pas tellement de poissons. Aujourd’hui, il y en a plus et on a aussi un plat végétarien, plus de légumes ».

Cette jeune retraitée will now take time for herself. « C’est quand même un métier qui est très fatiguant. Il ya le bruit, mais aussi le ménage, les casseroles qu’il faut porter », recognized her. Aujourd’hui, en ôtant son tablier, elle va pouvoir finder le plaisir de cuisiner pour ellemême et son mari, et pouvoir jardiner, l’une de ses passions. “Mais je repasserai de temps en temps à la cantine pour un café”, she announced.

Les enfants ont eu du mal à décoller Marie-Odile.
Les enfants ont eu du mal à décoller Marie-Odile. ©Le Pays d’Auge / M.-M. Remoeller

An “educational role”

Derriere les fourneaux de la cuisine de l’école, Cyril Ponseel a déjà bien pris ses marques. Issue de la restauration traditionnelle où il avait notably travailable au Normandy then they have CFP des Caillouetsil a cuisine ses 10 dernières années dans les colleagues du territoire, à Pont-l’Évêque, Deauville, then Honfleur. “I started with adults and maintenant je m’occupe de nourrir les plus jeunes”, he smiled. For him, there is no difference: “On peut aussi faire de la restauration collective de qualité et s’épanouir dans notre métier”.

Depuis la rentrée, les deux travaillaient ensemble pour que le relais se passe au mieux.
Depuis la rentrée, les deux travaillaient ensemble pour que le relais se passe au mieux. ©Le Pays d’Auge / M.-M. Remoeller

Cyril a toujours me in the heart of the kitchen to discover fresh products and plates that he did not often cross in canteens. « I have children who have already said: le poireau c’est trop bon. Quand on retrouve nos enfants le soir, la première question souvent c’est de savoir ce qu’ils ont mangé. J’ai déjà des remerciements de parents, c’est ça que je veux ». Le cuisinier prend à cœur le « educational role » qu’il doit jouer. « I like it when you come by, see the children at the table, they receive, listen to them. J’ai toujours accordé beaucoup d’importance au contact. Il faut que ça soit un moment de plaisir et de détente pour eux aussi ».

Aun sein de l'école Charlemagne, être cuisinier c'est aussi être à l'écoute des plus jeunes.
Aun sein de l’école Charlemagne, être cuisinier c’est aussi être à l’écoute des plus jeunes. ©Le Pays d’Auge / M.-M. Remoeller

An apprentissage aux bonnes saveurs et aux bons produits that also passes through the court circuit and an appraisement aupres des producteurs locaux pour nourrir ces estomacs affamés. Thus, the vegetables often come from organic fruit and vegetable producers Roches noires à Villervilleles pommes de Thibault Alleaume of Rivière-Saint-Sauveur, la viande du butcher de Bonnebosq you often elevators from the Vallée d’Augele poisson frais d’un local mayor qui s’approvisionne sur les ports normands, etc. Pour les fruits, le pain ou encore d’autres produits, l’achat se fera aupres des commerçants et artisans de la commune. “C’est aussi des valeurs que la commune a à cœur et ça m’a conforté de venir ici”, he noted. Pour sensibiliser les enfants au «bien manger» et à la lutte contre le waspillage alimentaire, Cyril Ponseel has no shortage of projects to create, dehors des heures de cantine, des animations and activités. “Manger local et de saison, ne pas waspiller : c’est un tout qui pourra les aider dans leur vie”.

Videos: en ce moment sur Actu
Marie-Odile, cook at the canteen of l'école Charlemagne for 44 years, takes over from Cyril Ponseel.
Marie-Odile, cook at the canteen of l’école Charlemagne for 44 years, takes over from Cyril Ponseel. (©Le Pays d’Auge / M.-M. Remoeur)

.

Was this article helpful to you? Sachez que you can follow Le Pays d’Auge dans l’espace Mon Actu. In one click, after the inscription, you can find all the news of your favorite cities and brands.

Leave a Comment