Coupe du monde au Qatar 2022 – Brassard ‘One Love’, support for NGOs: Les Bleus et la FFF à la hauteur des enjeux?

Il fallait régler le dossier brûlant avant de s’envoler, ce mercredi, pour le Qatar. Les joueurs de l’équipe de France did it in two temps. On Monday, in front of the press, Hugo Lloris unveiled his intention not to wear the brassard inclusive, symbols of the fight against toutes les discriminations, don’t celles qui visent les personnes LGBT à la Coupe du monde. On Tuesday, in a “collective letter” published on social networks, the world champions in recognition titles”a troubled context“autour de cette Coupe du monde et annonçaient leur intention d’apporter un soutien financier à des ONG œuvrant”for the protection of human rights“.

Amnesty International, which has put pressure on the FFF and the France team for several months, especially to uphold the rights of migrant workers, estimates that this action is necessary but sufficient. “Nous greets what late password sockets mais nécessairenoi a fait savoir Lola Schulmann, in charge of plaidoyer at Amnesty France. Les joueurs had a moral responsibility. But they can do more. Certain teams have planned to meet and exchange with migrant workers to engage in dialogues. On esperre que les joueurs de l’équipe de France not voint just se contenter de ce courrier.

world cup

Benzema quit l’entraînement au bout de quinze minutes, Nkunku touché

IL YA 3 HEURES

Amnesty International denounces the FFF’s silence

This lettre n’a donc pas dissipé tous les sujets de crispation. Plusieurs ONG, dont Amnesty International, are pronounced for the creation of a compensation fund for workers who have to work on songs. Le 2 novembre dernier, le ministre du travail Qatarien avait averti que son pay ne financeait pas un tel projet. “We now turn to the Fédérationcontinued Lola Schulmann. Il ya quelques mois, la FFF supported le fonds d’indemnisation des travailleurs migrants. Depuis, they are silent when they have to pressure FIFA to get the creation of funds.

Autre sujet brûlant, le brassard One Love. Alors que huit fédérations (ed: l’Allemagne, l’Angleterre, la Belgique, le Danemark, la France, les Pays-Bas, le pays de Galles et la Suisse) avaient announce leur volonté de voir leur captaine porter un brassard arc- en-ciel, symbols of the fight against toutes les discriminations, have Qatar, la FFF et Hugo Lloris ont freiné des quatre fers depuis. On Monday, à Clairefontaine, le captaine des Bleus actait son refus de le porter: “Sur ce file, j’ai mon personale opinion et ça rejoint celle du président. Când’on accueille des étrangers en France, on a l’envie qu’ils se prétent à nos reguli et respecting our culture. J’en ferai de même lorsque j’irai au Qatar.”

Hugo Lloris and son Brassard lors from Euro 2016

Credit: Getty Images

Des statements that were dedicated to Bertrand Lambert, president of the PanamBoyz & Girlz club, which fights against homophobia standing: “Je suis choqué Lloris speaks of ‘respecter les regules et la culture’ du Qatar but he does not speak pas des règles du code de la route là. We are talking about values ​​and human rights. On parle de gens qui sont imprisonnés parce qu’ils ont eu le tort de ne pas être comme tout le monde. Quand on est le pays des droits de l’homme, on va porter des valeurs humanistes partout où on va.

I’m ashamedYoann Lemaire, founder of the association Foot Ensemble in December, confided to us, which aims to sensitize the fight against all forms of discrimination. Ces gens-là vivent une réalité parallèle. Nos voisins allemands, danois, anglais sont tellement en avance parce qu’ils réfléchissent plus à la question. Il nous manque un Harry Kane or Manuel Neuer. Il nous manque des gens courageousux avec un engagement humaniste.

Le Graët freine, les associations heurtés

In an interview à L’Equipe, Noël Le Graët was clear about the last week. The patron of the French foot is on the same line as Lloris regarding the “One Love” brassard: “J’aime autant qu’il (Hugo Lloris) we didn’t care. On va jouer dans un pays, carre l’on doit respectarargued the president from 3F. Mais s’il faut le porter, on le portera. What n’est pas because I’m favorable to what brassard, more fois je me dis que l’on veut être tellement donneur de leçons qu’il faudrait regarder aussi ce qui se passe chez nous“.

Noël Le Graët, President of the FFF.

Credit: Getty Images

Everything that comes out of Noël Le Graët’s mouth when it comes to discrimination is on the plaquejudge Bertrand Lambert. C’est toujours : ‘Circulate, il n’y a rien à voir.” Yoann Lemaire trace le même sillon : “Je ne sais pas il ya un relent de conservatisme si les enjeux entre la France et le Qatar are trop grands pour que la FFF se mouille mais en tout cas, le résultat est le même: il faut se taire.” Dans leur communiqué, les joueurs, eux, ont rappelé leur “attachement” au “refus de toute forme de discrimination.”

world cup

Les Bleus vont “soutenir des ONG” for the defense of human rights

IL YA 8 HEURES

world cup

Pourquoi Deschamps finally chose Thuram sur le gong

TOMORROW AT 4:55 PM

Leave a Comment