“Dix-huit mois pour trouver un travail, c’est suffisant”, Olivier Véran estimates

« Dans la période que nous connaissons, ten-huit mois pour trouver un travail, c’est suffisant. » Tels sont les mots du porte-parole du gouvernement Olivier Véran, who was l’invité de CNews ce mardi matin. Interrogé sur le durcissement des conditions d’attribution de l’assurance-chômage, l’ancien ministre de la santé added: “What we want, c’est de dire aux gens: l’esprit de l’assurance chômage, c’est l’esprit du Conseil national de la Resistance”, convinced that the “logic” of the current reform is “guided” by the cell of the era.

“L’Etat a dit il y aura des périodes au cours desquelles les gens ne pas trouver de travail parce que le marché du travail sera trop tendu, alors il faudra les assurer pour pas qu’ils perdent tous leurs revenus”, he explained Olivier Véran. “It is normal that when the risk is high, the assurance is strong and when the risk is weak, the assurance is a little less strong,” he further argued.

A base of 25% of the benefit period

The government has announced a base of 25% of the duration of the allowance for all employment applications entitled to 1 February, a decision deemed « unacceptable » by all unions. Le taux de chômage is currently 7.3%. Reforms expected that la durée d’indemnisation revienne au niveau d’aujourd’hui and unemployment rates passe au-dessus of 9% or progress of 0.8 points over a quarter.

Interrogé sur le souhait du travail minister Olivier Dussopt of « 100,000 à 150,000 retours à l’emploi » additional in 2023 grâce à la réforme, le porte-parole du gouvernement estimated what would be « a fairly direct mechanism in fact, you allez voir qu’il y aura un assez massive impact sur le marché du travail parce que c’est un signal aussi qu’on envoie ».

Leave a Comment