do have the risk of a shortage of paracetamol, les autorités prennens des mesures

IT’The Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) recommends in particular aux officines de priviliger la délivrance sur ordonnance des médicaments à base de paracetamol and de la limiter à deux boîtes pour les patients n’ayant pas de prescription.

The article redigé para

publicly

Mis à jour

Lecture time: 2 minutes

Un marché tendu. For two weeks, les achats de Doliprane, de Dafalgan et d’Efferalgan are rationés. “A ce jour, il existe des retards d’approvisionement des formes orales and des suppositoires de paracetamol”, explicitly l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) on the website of July 12. L’agence a dû prendre des mesures to avoid stock breaks linked or rebound de l’epidémie de Covid-19. Elle a nomentamente recommandé aux officines de privilegier la dispensation sur ordonnance de ces médicaments à base de paracetamol et de la limiter à deux boîtes pour les patients n’ayant pas de prescription.

L’agence s’est assurede de “Spread the fairness of approvals across the territory and keep stocks available over time”. L’exportation de ces médicaments par les wholesales is also interdite. However, she expects a return to normal after the season. Ces mesures vont permettre que “The patient population can have access to medicines”, assured AFP Mélanie Cachet, deputy director of ANSM’s inspection department. L’agence a precisé que l’approvisionement des hôpitaux en paracetamol (sous toutes ses formes) is assured.

Dans la foulée de ces annonces, le groupe Sanofi assure qu’il n’y a “no risk of paracetamol breaking in France” et affirme que “toutes (ses) équipes sont mobilisées au maximum pour réponder au mieux aux besoins des patients”. Upsa, qui conditionne ses médicaments in son usine d’Agen (204 million boxes produced in the past, dont 115 for marché français) confirmed in Le Figaro (for subscribers) : “We can guarantee the continuity of access to our medications. Il n’y a pas d’emballement des commandes et nous surveillons la situation de près.”

“Nos refurions toute commande abnormally high”assures Laure Lechertier, director of l’accès au marché d’Upsa, who added more than a month of stock in les officines. “On a request always a forte from the winter weather, to cause Covid et de la grippe, because the stocks are not reconstituted”observed Philippe Besset, president of the syndicat de pharmaciens FSPF (Fédération des syndicats pharmaceutics de France), who was also “de tensions, mais pas de ruptures”.

Des tensions sur le paracetamol ont déjà existé par le passé, especially pending la première vague du Covid en mars 2020, a rappelé l’ANSM à l’AFP. Similar stock-holding measures had then been prices.

Leave a Comment