Donner du sens à son life assurance

Placer son argent pour qu’il rapporte, c’est bien. Qu’il finance des activités solidaires, vertes ou citoyennes, c’est mieux! More and more plébiscitée par les Français, l’épargne dite “responsable” a logiquement contaminé leur placement préféré : l’assurance-vie. According to the calculations of France Assureurs, l’organisme qui representée le sector de l’assurance, l’encours des unités de compte (la part variable des contrats d’assurance-vie) labellisées “durable” or “responsable” a bondi of 33 % between 2020 and 2021.

Life assurance and responsible savings were faits pour se rencontrer, according to Olivier Héreil, Deputy General Director, Gestion d’Actives de BNP Paribas Cardif: “Life assurance is a long-term placement, et les investissements durables also require a long time. A titre d’example, une dizaine d’années est necessaire pour deployer et exploiter une ferme solaire. »

Comment s’y prendre pour donner du sens à son assurance-vie?

En jouant sur ses deux composantes: le fonds en euros et les unités de compte. Dans le premier cas, c’est l’assureure qui choisit où il investit: tous les clients investissent dans un portefeuille common. Secondly, the insured can opt for himself pour les placements qui correspondant à ses valeurs.

“Our funds in euros began to include investment managers in 2008, recalls Olivier Héreil. Aujourd’hui, nos investissements prennent en compte ce qu’on appelle des criteria ESG (environnementaux, sociaux et de governance), which allows us not to invest in les entreprises les plus emissives de carbone. Par ailleurs, nous n’investissons pas in certain sectors, I beat them for example. »

Pour les unités de compte, l’épargnant a le choix entre plusieurs thématiques: energy transition, digital transformation, soutien aux PME, financement des systèmes de santé, etc. His de choisir celle qui se rapproche le plus de ses convictions. “Ces fonds thématiques regroups several companies to exit their risks, emphasizes Olivier Héreil. Les fonds les plus plébiscités par les épargnants sont souvent liés à leur vie quotidienne: la protection de l’environnement, especially everything that touches à l’eau, de sa distribution à son recycling, ainsi que les énergies renouvelables. »

Result: 40% of the account units held by BNP Paribas Cardif are labelled, or 20 billion euros. A constantly growing proportion. Certes, comme les fonds classiques, les placements responsables comportant des risques. Mais sans doute moins que d’autres sur le long terme, d’après Olivier Héreil: “Plus a company will often take measures to adapt to climate change or energy transition, plus it will be able to absorb shocks.” Elle sera plus resilient. » Et si durable rimait avec rentable?

Leave a Comment