Elle laisse son chihuahua à son compagnon pour faire des courses, elle tombe sur une scène d’horreur en rentrant

In Seine-et-Marne, a 26-year-old man explained that he had heard voices that pushed him to commit the irreparable.

Justice has been served. On Monday, November 14, a young man was sentenced to 12 months in prison without three months in electronic bracelet for animal abuse. Son’s murder? Have brutalement tué le chien de sa compagne, a 4-year-old petite chihuahua whose owner avait brièvement confié. Comme le reportent nos confrères du Parisianl’homme s’est esplicé devant la justice en donnant une raison très particulière for this bout of senseless violence. “Je regrette profundo ce que j’ai commis mais, ce jour-là, je n’étais pas dans mon état normal” began l’homme, avant de donner des additional details.

“Comme si un corps étranger était dans mon corps. J’ai commis un truc que je n’aurais jamais pensé faire, moi qui n’ai jamais ecrasé un chat ou un renard sur la route…” Alors que sa compagne était partie faire des courses avec une amie, l’homme a été pris d’un accès de rage et s’est dechaîné sur l’animal domestiquevictims selon le rapport vétérinaire d’un véritable “fiercely” après avoir été tué par des claquettes.”I was in a parallel world” a poursuivi l’accusse, explaining : “Mia (le prénom de la chienne, editor’s note) était devant moi, elle aboyait. She scared me. J’entendais des voix. L’une told me of his jeter de la terre. I did it. A voice told me of his jeter at the plants. Alors j’ai jeté la plante sur elle. Mia s’est transformée en rat et j’ai begin à l’écraser avec les pieds“.

Des associations se sont mêlées à l’histoire

Toujours selon le Parisian, l’accusse était en train de mimer son acte lorsqu’il se trouvaite à la barre, et a donc levé son pied pour montrer comment il a pétiné le petit chien avec ses claquettes. De quoi cause a véritable scène cauchemardesque pour la proprietar du chien qui a discovering a bloody piece in the course rental. Un crime dont il was recognized coupable et pour lequel il was condamné à un an de prison dont neuf mois avec sursis probatoire pendant deux and so that the obligation to work, d’indemniser les victims et de recevoir des soins psychiatriques. it devra par ailleurs payer 6 999 euros à sa compagne et un symbolique aux seven associations de défense des animaux implicatees dans l’affaire pour prejudice morale.

Leave a Comment