EUROBASKET – Avant France – Italy – “Que tout le monde la ferme” : Rudy Gobert, les critiques comme essence

20 points and 17 rebounds! Un chantier contre la Turquie marque par une claquette décisive. A double-double de moyenne depuis le début du tournoi (14 points, 10.3 rbds). It is a leading role in this équipe de France pour compenser l’absence de cadres d’envergure. Malgré cette remarquée et des statistics ronflantes après des premières sorties plus discrètes (ed: 11 pts against Germany, 8 pts against Lithuania), Rudy Gobert ne fait toujours pas l’unanimité. “There is enormous pressure on him. Son match nous rend tous fierslaunched Timothé Luwawu-Cabarrot after most of the end from the AFP innings proposals. Que tout le monde la ferme, ceux qui parlent, disent qu’il ne mérite pas”.

Sur les réseaux sociaux or sur des plateaux aux Etats-Unis, in particular, la star des Bleus voit encore des critiques fleurir. Aux yeux de certains, son début de competition was trop timide. Et son jeu offensive remains too limited. “Oui, Rudy needs to progress in some aspects. Mais he-ureusement qu’il a des progrès à faire, answers Jacques Monclar, BeIn Sport consultant, especially in the NBA. Je le trouve aussi plus ‘copain’ avec le ballon en NBA, car ce ce je vois cet éte. Car il ya moins de place here. It’s hard to explain but it’s important to take into account the adverse defensive tricks, the dimensions of the terrain, the rhythm, the habits of the game… (..) Dans le basket FIBA, on a parfois l’impression que le terrain est trop petit pour les ‘Big Men‘”.

Eurobasket

“Je pensais que c’était fini”: le miracle de France – Turquie vu par les Bleus

10.09.2022 at 13:54

Rudy Gobert and les Bleus are passés tout proche de l’elimination face à la Turquie

Credit: Image

Il faut consider le des deux coaistes individually

Si les caractéristiques du game FIBA ​​​​n’aident pas forcément Rudy Gobert à s’exprimer au mieux – as well as Vincent Collet tente de mettre in place des systèmes to allow aussi de s’illustrer de l’autre côté du parchet – , tout le monde n’a pas conscience de cela. Et certains en attendant plus. Rudy Gobert is not yet pas l’ovni Nikola Jokic, a 2m11 giant aux mains en sau et à la vision du jeu d’un meneur. Il n’a pas non plus l’alliage unique fait de puissance, fluidité et dexterité du phenomenon Giannis Antetokounmpo, qui cependant mis quelques années à avoir le même impact des deux câtes de l’Atlantique. Et il n’est pas non plus aussi fin technicallyment qu’un Jonas Valančiūnas for example. Mais il ne faut surtout pas oublier tout le reste. Everything Rudy Gobert’s present is changing for Team France.

And les vice-champions olympiques possess la troisième defense des équipes encore qualifieds tout in being the formation qui perd le plus de ballons (15.8 par match), ce n’est en effet pas pour rien. With his science hors norme de la protection du cercle, le natif de Saint-Quentin forces les équipes adverses à s’adapter. It’s true in the NBA. Et c’est evidently le cas avec les Bleus. “Il faut le considerar des deux côtes (ed: du terrain) individuallyexplains Jacques Monclar. Il n’y a pas débat mais il ya oubli. La défense est une partie du jeu. Souvent en basket, we consider le jeu que par le prisme de l’attacke. Il faut rappeler l’utilité d’un joueur de 2m16 with 2m35 d’envergure defensively. Dance to dissuasion, to catch rebounds, les contres…”.

Rudy Gobert

Credit: Getty Images

Je peux faire beaucoup mieux

Alors pourquoi certains continuent d’être si “exigeants” avec lui et nu se contentent pas de son apport déjà si précieux? “Il ya peut-être sa communication et la comprehension des Français don’t les références sont plus celles des highlights, de Michael (ed: Jordan) et de Kobe (Bryant). Des joueurs dominant de ce type-là”, glisse encore Jacques Monclar which followed des Bleus preparation for this Euro for BeIn Sport. Or with his CV, fort de ses trofee de défenseur de l’année en NBA (2018, 2019 et 2021), and ses three selections à la grande messe des stars NBA – le All Star Game –, le natif de Saint-Quentin a change in size. Ce qui peut explicar les attentes enormes du grand public sur sa personne. Tout comme son contrat monstrueux (205 million de dollars sur 5 ans) l’a mis encore un peu plus sous le feu des projectors et engendré des critiques encore more acerbes à l’instar des sorties par exemple de Shaquille O’Neal or more recently Tracy McGrady.

Alors qu’il annonce toujours haut et fort ses ambitions (“Je n’ai pas de médaille d’or encore. It’s not, but” launch it on the FIBA ​​website), Rudy Gobert passe cependant outre. Focus on son jeu et son équipe, Minnesota Timberwolves’ new pivot focuses on goals and strengths for route drawing. “Mon. but it is seulement de gagner. Les critiques sont là et le seront toujours”, sweeps away the ancien Choletais. Mais il reste perfectionniste. Et ne veut pas se satisfier totally de ce qu’il fait actuellement, comme il l’reconnu après sa sortie contre la Turquie: “Je peux faire beaucoup mieux. Je ne suis pas vraiment content de mon match, j’ai 20 points mais je trouve que j’aurais pu en mettre 30, j’ai laissez trop de lancers francs (6/11 réussi, editor’s note)”.

Au fil du tournoi, Rudy is becoming dominant

Faisant fi des mauvaises langues, Gobert avance donc toujours. Et compte bien confirmer sa montée en puissance face à l’Italie, qu’il avait dominée aux Jeux Olympiques l’été dernier au même stade de la competition (22 pts, 9 rbds) tout în jouant son role of cadres in this team of France: “Quand tu bats une équipe three times in l’espace d’un an an. The more you advance, the more you can say, unconsciously, that these matches are going to be les mêmes, thus prevents “Gobzilla”. Alors que non: on l’a appris à nos dépens contre l’Argentine à la Coupe du monde (2019)”.

Si l’Italie peut poser quelques problèmes aux Bleus qui défendre plus large pour ne pas laisser les Azzurri prendre feu de loin comme à la Serbia, Vincent Collet sait dans tous les cas qu il pourra compter sur l’abattage de son pivot , bien épaulé sous les cercles par Moustapha Fall et Vincent Poirier. A Gobert de plus en plus son avantage. “Au fil du tournoi, Rudy is becoming dominant. Et ça fait partie de l’expression d’un Big Man“, estimates Jacques Monclar before the conclusion: “On peut dire tout ce care l’on veut de notre équipe et de Rudy. Mais en perdant 16 ballons par match, je constate qu’on est encore là. Et si on arrive à rousseau ça…”

Eurobasket

Les Bleus Miraculés

10.09.2022 at 12:01

Eurobasket

This time, plus le droit à l’erreur pour les Bleus

09/09/2022 at 15:40

Leave a Comment