Jean-Michel Aulas admits avoir réfléchi à seperer de Peter Bosz

Jean-Michel Aulas garde le chap. The president of l’OL continues to support Peter Bosz, the coach’s son. Il admit pourtant avoir réfléchi à toutes les hypothéses. « On ne va pas tout remettre en cause après trois défaites successivees (in Ligue 1 against Lorient, Monaco and PSG) même si c’est unbearable de perderglisse Aulas. Mais est-ce qu’on ne prend pas un extra risk en changeant d’entraîneur alors que c’est la huitième journée, qu’on a 13 points en étant sixth? Ce n’est pas raisonnable mais dire qu’on n’y pas pensé, non. More answers to the question, I met the coach and all the staff in the best conditions to succeed. Et si on est 8e en fin de saison, j’aurais demissionné avant. »

“Ceux qui disent que je suis dépassé le sont plus que moi”

Jean-Michel Aulas, president of l’OL

Ou plutôt changer le banc avant. “We will be careful. Bien sûr, il peut y avoir la fearne mais on va y arriver et ce n’est pas le coach qui est responsable. Les critics sur les réseaus sociaux? Évidemment que ça m’énerve mais je pense que ceux who say, that I’m dépassé le sont plus que moi, laugh at him C’est l’avantage quand on a 35 ans d’expérience et 60 titres au compteur. Ceci étant, si je devais avec Vincent (Ponsot, football director of OL) and Bruno (Cheyrou, responsible from the recruiting office) changer de position, je le ferais mais aujourd’hui je suis convinced que ce n’est pas la bonne solution de changer. »

Il va même plus loin. « Si tu changez d’entraîneur avant d’aller à Lens, Rennes, Nice, you mettez to the one who ends up in a situation… When you are convinced, you don’t need a coach, don’t lâcher sur ces matches-là , il va les gagner et je préfère être à ma place qu’à celle de Lens, Rennes et Nice even s’il (That’s great) coach change… »

.

Leave a Comment