Kendrick Perkins invested in the Bouledogue Français business

Retraite des parchets depuis quatre ans déjà et devenu analyste pour ESPN, Kendrick Perkins doesn’t step that he talks basketball dans son daily. L’ancien pivot des Celtics would have launched in l’elevage de chiens et ça marche plutôt bien visiblyment.

Les plus anciens se souviennent du rougheux pivot champion en 2008 with Boston, les plus jeunes ne le connaissant que comme expert sur les plateaux télé avec des analyzes souvent bien tranchantes (et pas toujours convincingantes). Yet, le basket n’est pas le seul center d’intérêt by Kendrick Perkins. Le Big Man would be converted into l’elevage de chiens! Our story is told by Ryan Glasspiegel New York Post. Tout debuts with Kendrick Perkins who is contacted by Thomas Alpough, son of beau-frère, il ya environ quatre ans. Ce dernier souhaite debuter un business around de l’élevage (et la vente) de chiens. The race in question? Le Bouledogue français, especially prisé de l’autre côté de l’Atlantique. Pas especially emballé prin this idea, Perkins accepts tout de même de publier les photos des chiots eléfêt par son beau-frère sur son account Instagram. Les six petits trouvent preneurs en même pas three days pour a total amount of $60,000!

The surprise is total for Perk’, who ne s’attendait pas à voir de tels montants sur la table. Convinced that they are selling, the former pivot decides to join the business. With two other partners, Perkins and Alpough founded a venture called Big League Exotics. Depuis, la boîte does not develop, she compte à présent 42 dogs, not the total value is estimated between 4 and 5 million dollars. Le Bouledogue Français is already cher à la base, but due to the rarity of certain species, the prices can be forced. A statement confirmed by Perk’ dont la plus gross vente à l’heure actuale would be the order of $250,000!

« Originally, les Bouledogue français were black and white. Then, tout d’un coup, on began to en voir des lilas, d’un blanc bleuté, avec des pois et des choses de cette nature. Ensuite, vous avez les Merles [qui ressemblent aux motifs des Dalmations]. Mais maintenant, vous avez les duveux, qui coûtent cher. Les Bouledogues français duveux ont de la fourrure, often different colors, c’est la nouvelle vague. These dogs cost between 100,000 and 150,000 dollars. » […]

« I started to learn more about ADN, color, structure – les choses que les gens veulent. Et maintenant, nous en sommes au point où nous avons des chiens qui sont dans notre kenil et qui valent 250 000, 500 000 dollars – et nous en avons même un qui vaut 1 million dollars. »

The dog in question, a French Bouledogue with rosy skin called Jay-Z (aucun rapport avec le rapper), was bought at a significant breeder in the United States and his value would have already been increased. Des sommes qui ne font visibly pas reculer les acheteurs ni même les… voleurs. According to The American Kennel Club, the canine federation of the United States of America, Bouledogue Français fait partie des espèces les plus dérobés aux USA!

On connaissait Kendrick Perkins in joueur puis en consultant et voilà qu’on le découvre en éleveur pour chiens! L’ancien pivot des Celtics ne cessera donc jamais de nous surprendre!

Text source: Ryan Glasspiegel / New York Post

Leave a Comment