la Belgique s’en sort bien face au Canada et prend la tête de sa poule

The suite after this advertisement

Malheureuse demi-finaliste from the last edition face à l’équipe de France, future championne du monde, la Belgique made son entrée en lice dans ce group F de la Coupe du Monde au Qatar face au Canada, auteur de a sa toute première participation in a World Cup, sur la pelouse du stade Ahmed bin Ali de la banlieue nord-ouest de capitale Doha. Les Diables Rouges, led by Roberto Martinez and favorites to qualify for the final stage, benefited from the draw and blank match earlier in the day between Morocco and Croatia to take the group thrones alone. Nevertheless, ils devaient se défaire de Canucks de John Herdman qui arrivaient avec le statut d’outsider. Ce sont justement eux qui dominaient l’entame de la rencontre par la vivacité de ses offensives, among which we rediscovered the Lillois Jonathan David and the Munichois Alphonso Davies. And Michy Batshuayi lit up the first meche du match (1st), the men in white prove dangerous in the opposing camp for several periods before getting a penalty, tiré by Davies, but better claqué by Thibaut Courtois (11th).

Les Canadiens continued de pousser pour déranger la défense belge (13e, 30e, 31e, 45+2e), which remained solid malgré quelques actions hasardeuses. La Belgique se également quelques occasions mais manquait de lucidité dans le dernier geste (19e, 23e), jusqu’au missile de l’ancien attaquant de l’OM Batshuayi, aujourd’hui sous contrat à Fenerbahce, pour crucifier Milan Borjan et ouvrir le score contre le cours du jeu (1-0, 44e). Returning from the locker room, Jonathan David was not far from putting his nation back on level terms, but his hat trick didn’t worry him about Real Madrid’s dernier rampart (48th). The 22 actors offer less pace and intensity when they first act, but they pull off the coup with several back-to-back two-camp offensives. Les Rouge-et-Noir were not far from the goal of the break, but Batshuayi did not have more at the same time (67th). De l’autre côte, Cyle Larin sent Courtois l’empêcher d’égaliser malgré la tête quadrée (80e). Avec ce succes mais précieux succes, la Belgique s’en sort bien pour son entrée en matière et prend la tête de sa poule. Le Canada, as for him, will have to relaunch face à l’équipe au damier pour espérer rester dans la course aux huitièmes.

Leave a Comment