La réforme de l’assurance-chômage adopted by the Assemblée nationale

The Parliament is preparing to definitively adopt unemployment insurance reforms. Les deputés ont validé le texte, tuesday 15 November, avant l’adoption prévé au Sénat, judi. Les deux chambres were agreed upon in the last weeks of a joint commission (CMP).

The government finally accepted, comme le demandait la droite, ce deux refus de CDI after a CDD or a contract d’intérim sur le même poste entrainent à l’avenir la perte de l’indemnisation chômage. Ce sera à l’employer d’en informer Pôle emploi. In addition, the disposition similant l’abandon de poste à une demission, introduced to the Assemblée par des amendements de la majority présidentielle et des élés Les Républicains, a été entérinée.

Lire aussi: Article réservé à nos abonnés Très légère baisse du nombre de chômeurs en France au troisième trimesters

Le texte du ministre du travail, Olivier Dussopt, enclenche aussi la possibilité, par décret, de modularer certain règles de l’assurance-chômage (comme la durée d’indemnisation) according to the situation du marché du travail. Bien que les syndicats and be unanimously opposed, a concertation is underway with the social partners, and the government will know “les arbitrages retenus” on November 21, for an application from modulation debut 2023.

“Disposable vision of employees”

The Assembly gave its green light by 210 votes to 140, despite opposition from the gauche and the extreme right. Le texts porte une “right-wing reforms” who ” will worsen the situation [des] Chômeurs de notre pays », selon le communiste Pierre Dharréville. Les « insoumis » ont défendu en vain une motion de rejet de ce texte qui, selon eux, installe “a disposable vision for employees”tandis que les socialistes announced a seizure of the Constitutional Council.

Enfin, selon les deputés du Rassemblement national, with which bill, “Punishments and culpability are the order of the day”.

the world

Leave a Comment