Le désarroi from the owner of “Sushi”, a yorkshire tué par another chien in a park of Royat (Puy-de-Dôme)

At 79 years old, cette Clermontoise, dont la famille « est originaire de Royat-Chamalières depuis des générations », is autonomous. “Je conduis, je me gère seule et j’ai toute ma tête, malgré une santé fragile et une vie pas facile qui m’a usée”, she said.

Mais elle vit seule, son fils étant settled in Australia and sa fille, in the Loire. Afin de rompre cette solitude, « pesante au quotidien », ses enfants ont donc eu l’idée, il ya dix-huit mois, to offer him a petite chienne. A quick yorkshire terrier christened Sushi by les petits-enfants de la septuagénaire.

“Sushi m’apaisait, me permettit de prendre du recol…”

« Când’elle est arrivée dans notre famille, ma vie a change du tout au tout, se souvient-elle. Je me levais tous les matins par plaisir, pour m’occuper d’elle, je passeis mes journées à la cajoler, à lui parler, elle era ma raison de sortir de chez moi pour faire des promenades quotidiennes, discuter avec les passants.. Sushi, qui m’apaisait et me permitetta de prendre du recol, grâce à son affection et sa joie de vivre, était devenu mon compagnon de vie pour la fin de mes jours. »

Où est passée « Téra », ponette disparue depuis quatre semaines à Espirat (Puy-de-Dôme)?

Habituée à se promener avec son petit yorkshire au parc thermal de Royat, « rempli des souvenirs de [son] enfance », la septuagénaire s’y rend donc, le 13 juillet, en fin d’après-midi, histoire de profiter « de la fraîcheur des grands arbres ». “C’était toujours l’occasion d’échanger avec les gens, d’avoir un social contact”, she explained.

However, on this national holiday vigil, this simple little moment of daily bonheur will turn into drama. Surgi de nulle part, un molosse, non muselé et non tenu en laisse par l’homme qui semble être son propriétaire, se rue sur Sushi, l’attrape dans sa gueule, le secouant comme un pantin et la tue. The attack lasted only a few seconds.

A video and photos of the attack were taken by witnesses

« Une dame est intervenue pour tenter de recuper ma chienne, prisonnière des mâchoires de l’autre chien, se rémémore its owner. Elle a même reçu un coup de croc. But it was already too late.”

Plusieurs témoins viennent à son secours, certain having the reflexes of prendre des photos and one brève video of the attaque, which permittront subsequently d’identifier le proprietaire du chien d’attaque. But this one quitte les lieux sans demander son reste et disparaît avec son chien, bien avant l’arrivée d’un équipage de police. « Il a assisted à toute la scène, sans bouger, sans rien faire, sans même essayer de maîtrister son animal. Et iI est reparti comme si rien ne s’était passé », deplores the sushi maîtresse.

Profondement choquée et bouleversée par la perte brutale de son petit compagnon, elle a abord été conduite par sa fille aux urgences du CHU Gabriel-Montpied, pour y subir des examens de control. Avant de se rendre, dès le lendemain, au central commissariat clermontois afin d’y deposer une plainte. Mais celle ci n’a pas été plugs

.

« Sous prétexte qu’il s’agit d’un civil contentieux, on laisse cet homme irresponsable continuer à se balader avec son chien, qui est une véritable arme à quatre pattes, à agir en toute impunité, sans aucun control, sans qu’ il soit inquiété le moins du monde, alors qu’il is perfectly connu des services de police! », pursue-elle, révoltée.

« On wait quoi pour agir? Qu’un enfant soit la prochaine victime? Qu’un drame survivienne? Que les gens se fassent justice eux mêmes? »

to sushi owner

Soutenue par sa fille, très présente au quotidien, elle tente aujourd’hui de tourner la page. « Mais c’est très difficile, avoue-t-elle. J’ai perdu ma raison de me lever, de sortir de chez moi. J’ai besoin d’aide afin d’effacer ou d’estomper les images qui tournent dans ma tête. Mais je ne sais pas vers qui me tourner… ».

Christian Lefèvre

Leave a Comment