l’enorme talkie d’Hervé Renard à la mitemps de l’exploit de l’Arabie soudite contre l’Argentine

Two days after l’incroyable victoire de l’Arabie saudite face à l’Argentine (2-1) in the Coupe du monde, the Saudi Federation broadcast what jeudi des images du discours du selectionneur français Hervé Renard à la pause, then that l The Albiceleste won the encore 1-0. Une talkie musclée that stimulated for the Saudi players.

Cette fois, c’est la bonne talkie. On Tuesday, l’Arabie saudite achieved a monumental exploit en faisant tomber l’Argentine (2-1) d’entrée en Coupe du monde. After this historic victory, a cause of Hervé Renard set the social networks on fire. Except that what a big coup de gueule dated en fait du mois de septembre 2021 lors d’un match face au Vietnam comptant pour les eliminatoires du Mondial 2022.

Two days after the triomphe des Saoudiens, the Federation posted an “inside” video in which it may, this time, savor the cause of the French technique in the break. To recap, after 45 minutes of play, the Albiceleste was encore in front of a scoreboard thanks to a penalty scored by Lionel Messi.

“Take your phone and take pictures of Messi and you want!”

“Qu’est-ce qu’on fait ici, se fâche en anglais Hervé Renard, son discours étant traduit par un membre du staff. Saleh (Al-Sheri) what’s du pressing? Le pressing, ça ne veut pas dire qu ‘il faut jouer haut!” Et le sélectionneur de pursuivre, toujours furieux: “Messi, il a le ballon au milieu de terrain et vous rester devant la défense! Prenez vos téléphones et faites des photos avec lui si vous voulez!”

Après avoir passé un savon à ses joueurs, Hervé Renard doesn’t calm down pas mais montre plus positiv : “Avec le ballon, vous avez été bons. Vous avez vu ce que vous avez fait? Vous ne sentez pas quelque chose? Vous ne sentez pas qu’on est capable de revenir? Vous ne le sentez pas? Ils (les Argentin) jouent relaxes! Allez les gars, c’est la Coupe du monde! Donnez tout!” Des mots qui vont regonfler à bloc le moral des Saoudiens, en route vers une 2eme period d’anthologie…

Leave a Comment