les ailurophobes les plus célèbres de l’histoire

L’ailurophobia – la peur irraisonnée des chats – n’est pas très commune. Yet, elle aurait touché un étonnaire de personnages célèbres, de Jules César à Napoléon. Si tous ces cas ne sunt pas verificables, certains sont attestés par des traces écrites, ou correspondent à des moments de l’histoire où cette phobia était généralisée.

At certain periods in effect, l’ailurophobia is easily explained: from the end of the Moyen Âge au XVIIIe siècle for example, elle n’avait rien de surprenant or de rare, l’Europe entière étant persuadée par l’Église que les chats I was l’incarnation du diable. Ils étaiten associés à de mauvais présages, à l’idée de sorcellerie et au mal en général, et n’avaient donc rien de reassuring pour le commun des mortals, ou leurs dirientes.

Au XVIe siècle, a generalized ailurophobia

C’est en tout cas la raison pour laquelle la reine d’Angleterre Élisabeth Ire (1533-1603) detested les petits félins. Elle avait également été élevé dans la haine du pape, l’Église Anglicane ayant pris son indépendance en 1534. Lors de son couronnement en janvier 1559, une dozaine de chats furent enfermés dans une effigie du pape en osier qu’on fit parader dans les rues de Londres avant d’y mettre le feu. Les hurlements d’agonie des chats représentaient les démons qui habitaient le corps du pape.

Portrait of Élisabeth Ire, anonymous painter. – The Everett Collection / Shutterstock

À la même époque in France, le chat n’avait pas meilleure presse. Le roi Henri III (1551-1589) les avait en horreur; lorsqu’il croisait un matou, il manquait de s’évanouir. S il se retrouvait seul dans une pièce avec l’un d’eux, il était pris de crise nerveuse. Pas question donc que le souverain risk an unfortunate meeting au château : les chats étaiten tout simplement bannis de la cour. Seulement voilà, il arrivedit que le roi se displaces, et il semplailet alors inévitable qu’il croise des chats errants. Pour limiter les risques et se reassure, Henri III ordered à ses gens d’armes de tuer tous les petits félins se trouvant sur leur chemin; it is estimated that 30,000 of them would have died this way during his 15 years of rule.

Napoléon, Hitler or César, une parte de légende?

En ce qui concerne Napoléon Bonaparte (1769-1821), son ailurophobia est loin d’être confirmée, même si elle est souvent évoquée. Ce que l’on sait avec certitude, c’est qu’il n’avait pas une grande consideration pour les matus, ni pour les autres animaux domestiques d’ailleurs. Dans le Code civil des Français qu’il a promulgué en 1804, les chats, les chiens et autres bêtes du même ordre are legally defined comme des meubles. On peut lere in the article 528: « Sont meubles par nature les animaux et les corps qui peuvent se transporter d’un lieu à un autre, soit qu’ils se uvent par eux mêmes, soit qu’ils ne puissance changer de place que par l’effet d’une foreign force. »

Napoléon dans son cabinet de travail, painting by Jacques-Louis David.
Napoléon dans son cabinet de travail, painting by Jacques-Louis David. – The Everett Collection / Shutterstock

Malgré cela, Napoléon a su reconnaisance l’utilité des chats, including pendant sa campagne d’Egypte. Alors que son armée était immobilisée par une epidémie de peste in Palestine, les chats qui faisiant partie du voyage furent employé pour chasser les rats, principaux vectors de la maladie, dans les campements des soldiers. L’opération fut a success. On parle également de la peur maladieve des chats d’Alexandre le Grand, Adolf Hitler or de Jules César, mais aucun official texts n’y fait reférence. Peut-être s’agit il de simples légendes ou d’exagérations.

I find the “Le Monde des Animaux” stores in kiosks and on monmag.fr (paper and numerical versions, and subscriptions).

Le Monde des Animaux & de la nature is a quarterly magazine.
Le Monde des Animaux & de la nature is a quarterly magazine. – Le Monde des Animaux no. 42

Le Monde des Animaux & de la Nature is a magazine dedicated to the wild fauna and flora of the whole world. À travers des histoires captivantes et de sublimes photographies, the magazine offers a real visual safari in the heart of nature.

Leave a Comment