les deputies durcissent le project de réforme mené par le gouvernement

Quel role pour l’assurance-chômage aupres des demandeurs d’emploi? Quelle relation doivent avoir les salariés au travail? These very political questions “more philosophical” selon les mots du député “insoumis” de Seine-Saint-Denis Alexis Corbière, ont traversé les débats, from Monday 3 to Wednesday 5 October, à l’occasion de l’examen du projet de loi ouvrant la voie à une réforme de l ‘assurance-chômage. Also illustrated are the cleavages between the présidentielle coalition, held by the elus du parti Les Républicains (LR), and the leftist coalition, the Nouvelle Union populaire, écologiste et sociale (Nupes).

Which texts constitute the first stage of a vast project to reform the labor market, according to the government, must maintain the full verse of work in 2027. fonction de l’état du marché du travail. Les cinq articles du texte ayant été adoptedus, le result du vote solemnnel, qui n’aura place that mardi 11 octobre after les questions au gouvernement, nu do guère de doute.

Lire le decryptage: Article réservé à nos abonnés Assurance-chômage: vers une modulation des reguli in function of the conjuncture

Pour s’assure du soutien du groupe LR à l’Assemblée nationale, dont les bancs were very clarsemés en séance, le gouvernement et la majorité présidentielle au durcii text incorporant des dispositions sur les abandons de poste. In fact, employees who quit their jobs without prior notice must be licensed by their employer, which allows them to benefit from unemployment benefits. Les deputés Ensemble citoyens (Renaissance, MoDem et Horizons) and LR, which assurent à l’unisson s’appuyer sur des “field return” you often “certificates from employers”, ont déposé des common amendments, travailables avec le gouvernement en amont, pour créer une “presumption of issue” which blockrait donc l’ouverture des droits.

In the absence of the Minister of Labor, Olivier Dussopt, who worked on Wednesday in consultation with the social partners on the pension reform project, it was Carole Grandjean who defended the amendment: « What phenomenon d’abandon de poste is in constant augmentation et pose divers problèmes, especially for les entreprises who voient leur collectif se désorganiser »he affirmed at ministre déléguee chargée de l’enseignement et de la formation professionnels. “L’abandon de poste is used pour dévoyer la demission et percevoir l’assurance-chômage”a abondé l’élu (The Horizons) of Maine-et-Loire, François Gernigon.

An amendment aiming to harden the texts

Il vous reste 61.78% of this article à lire. The suite is reserved for subscribers.

Leave a Comment