Loire-Atlantique. Une balle a traversé leur cuisine : le president de la fédération des chasseurs reacted

Sunday November 13, 2022, cette balle perdue de fusil de chasse caliber 12 a traversé la fenêtre de la kitchen de Mégane et Paul, un couple qui habite Divatte-sur-Loire, dans le Vignoble nantais. Elle a frôlé le papa et leur bébé. © DR

And at Fédération des chasseurs de Loire-Atlantique n’a pas pris contact avec la famille depuis ce famous dimanche 13 novembre 2022, elle assure, via la voix de son directeur Denis Daboavoir « une pensée émue pour elle » after « événement traumatisant ».

Ce jour-là, Mégane et Paul étaiten tranquillement chez eux, à Divatte-sur-Loire (near Nantes)avec leur fille Kira qui fêtait ses 4 ans et leur fils Azel, 11 mois, quand la balle d’un chasseur a traversé le double-vitrage de la fenêtre de leur kitchen pour finir sa course dans la buanderie. A ball qui est passée très près du papa et du bébé.

“Accident trending to zero”

Contacted by the editors, le «patron» des chasseurs de Loire-Atlantique tient à mettre en avant les statistiques de l’OFB (Office français de la biodiversité) to recontextualise the problematic: in 22 years, the name d’chasse accidents was divided by 2.8 (from 232 in 1999-2000 to 83 in 2020-2021) and le nombre de morts par 5 (from 39 to 7 on the same period).

« Our main mission, en tant que fédération, est de veiller à la the formation of tents and the improvement of security. Et ça porte ses fruits, même si evidently, on tend au zéro accident. Chaque année en France, on compte une centaine d’incidents de chasse de ce type (les incidents concernent des dommages matériel ou sur animaux alors que les accidents touchent les humains, editor’s note). Alors forcément c’est toujours trop, mais c’est important de resituer ce chiffre dans un contexte global ».

Denis Dabo, director of the tent federation of Loire-Atlantique

“Plus dangereux d’aller au ski”

Pour aller encore plus loin, il en cite d’ailleurs un autre :

And l’on considere the chasse comme une activité de loisirs, they do not represent like 4% of accidents. In principle, it is donc plus dangereux d’aller au ski!

Regarding what is similar to a hunting incident, Denis Dabo returns to the context of the events:

On n’était pas dans le cadre d’une battue. Le groupe était à la chasse traditionnelle du dimanche matin. Il a levé un sglier et l’un d’eux a tiré une balle, semble-t-il pas en direction des maisons et dans des conditions de sécurité qui semblent être respectées. Mais une enquête was opened to determine the comments of the things that are precisely unfolded. Tout le monde cherche à comprendre ce qu’il s’est passé.

Mégane montre l'impact de la balle d'un chasseur in the window.  Le trou a été recovered d'un scotch.
Mégane montre l’impact de la balle d’un chasseur qui traversé le double-vitrage de la fenêtre de sa kitchen à Divatte-sur-Loire, kitchen où se trouvaite son mari et son bébé de 11 mois. ©HSM

« Avec la chevrotine, on prendrait moins de risque »

In attendant d’en savoir davantage, Denis Dabo, tout en le regrettant, explains that this event “illustre une demande que l’on fait au préfet depuis deux ans” :

Videos: en ce moment sur Actu

Pour chasser le sanglier, on ne peut qu’utiliser des balls de fusil de chasse (caliber 12 en l’occurrence here, editor’s note). On souhaite pouvoir, comme la dérogation qui a été accordée en Corse et dans les Landes, se serve de chevrotine, i.e. de billets de plomb. C’est beaucoup plus petit, beaucoup moins dangereux et ça va beaucoup moins loin (300 m against 1 500 environ pour une munition). Mais il faut tirer à moins de 25 m du boar, sinon on risc de blesser et pas de le tuer.

For him, this solution would not be « pas bonne partout », but it could be revéler secure à certains endroits comme « dans les zones proches de Nantes » : « on prendrait moins de risc ».

“Hysterical Debate”

Le traumatisme vécu par cette famille du Nantes vineyards has reacted jusqu’au niveau national. De nombreux médias ont parlé de cet incident qui aurait pu virer have dramas.

Peut-être parce qu’il résonne avec l’actualité judiciaire du procès du shooter et du directeur de la battue qui a costé la vie à Morgan Keane dans le Lot en 2020. Peut-être aussi parce que le subject de la chasse cristallise les tensions in society, especially depuis la Présidentielle, where il s’est souvent invité in discussions.

It pours Denis Daboall this looks more and more like “a hysterical debate between the pros and the anti-chasse”, where, according to him, “the reality is in the consensus”:

« Il faut apprendre à partager le territoire, et discusser. On demand d’ailleurs à tous nos adhérents d’engager le dialog, care ce soit aupres des autres utilisateurs of the nature, care ar potea croiser ou lors de repas en famille ou entre amis… C’est au quotidien qu’il nous faut explicer que la chasse n’est pas une activité dangereuse ».

Was this article helpful to you? Sachez que vous pouvez suivre L’Hebdo de Sèvre et Maine dans l’espace Mon Actu. In one click, after the inscription, you can find all the news of your favorite cities and brands.

Leave a Comment