Manger après une certaine hour augmenterait les risques de cancer de 25%

Pour diverse raisons, certain font bien souvent passer le repas du soir au second plan. More attention, car manager after 21 hours could have disastrous effects on health.

Si certain ont tendance à dîner tôt, d’autres en revanche vivent à l’heure espagnole et préférent casser la croûte tard dans la soirée. Entre le travail, la gym, les courses et les moments de détente avec les amis, le dîner passe bien souvent au second plan.

Si chacun est libre de faire ce qu’il veut, une étude met en garde contre cette mauvaise habitude. According to ses conclusions, publiees dans l’International Journal of Cancer, manger après 21 heures could avoir des effets désastreux sur la health, especially if the people concerned do not laissent pas an interval of two hours between le repas et le coucher.

VIDEO – Carnet de Santé – Dr Christian Recchia: “Attention, what food represents à lui seul les 3 dramas de l’alimentation”

An impact on the body’s internal clock

Comme l’ont rappelé des experts de l’Institut de santé mondiale de Barcelona, ​​le metabolis begin à lantenir le soir et manger le fait acceller à nouveau. This would have an impact on the body’s internal clock, known as circadian rhythm, which increases the risk of developing prostate and breast cancer.

To reach this conclusion, Spanish researchers examined the diet and lifestyle of 621 patients with prostate cancer, 1,205 people with breast cancer and 2,193 people who did not have of cancer. Ils ont découvert que ceux qui s’endormaient deux heures ou plus après avoir dîné réduisaient leur risc de cancer de 20%. Conversely, ceux qui se couchaient moins de deux heures après avoir mangé augmentaient leur risc de cancer de 25%.

“If these results are confirmed, they will have deep implications on the recommendations concerning the moment of the main meal”, explained professor Manolis Kogevinas, in charge de l’étude. Et d’agouter: “The impact could be particularly important in cultures comme celles du sud de l’Europe où les gens dînent tard”.

VIDEO – “J’ai été sous anesthésie pendant huit heures”: Patrick Sébastien revient sur le cancer qu’il a combattu au début de l’année

Leave a Comment