Nathalie Deshayes marie cuisine, botanique et balades au coeur du Loiret

Dans sa vie, Nathalie Deshayes a deux grandes passions, les plantes et la cuisine. Durant des années, cette Ligérienne d’adoption, qui a grandi en Allemagne, a privilegié la seconde. With great success, she led several restoration projects, a restaurant in Sologne, then l’aventure du Girouet, sur les quais à Orléans (Loiret), which returned juste avant le Covid pour entamer une nouvelle aventure.

Depuis trois ans, la quinquagénaire a choisi avec délice de revenir à ses premières amours, la découverte des plantes sauvages et comestibles. « Chez moi, ce lien avec les plantes remonte très loin, puisque mes parents m’ont offert mon premier guide d’identification à huit ans! », she smiled.

Elle a même temps renoué avec la liberté et trouvé le temps de respirer à nouveau. Son conjoint ancré son bateau à Châtillon-sur-Loire tandis quelle organize pour les curieux la découverte et la reconnaissance de la flore ligérienne edible, au fil de balades qui s’agrémentent de dégustations.

En cheminant avec elle, on peut redécouvrir des plantes qu’on connaît comme la pâquerette, le sureau, l’acacia, le pissenlit, dont on peut aussi apprière la fleur ou la racine, ou le tilleul, dont les jeunes pousses font une excellente salad.

Chausson aux orties et cafe d’aubépine

Mais il ya aussi des végétaux moins connus et tout à fait savoureux, comme le lamier, avec lequel Nathalie Deshayes makes a pâté végétal that is beaucoup de success, or la cardamine hérissée, that resembles à la roquette. « Quand on commence, c’est infini, j’étoffe sans cesse mon répertoire », the botanist, qui s’est formed d’abord à l’université, puis sur le terrain, rejoiced.

Pour prolonger l’expérience, Nathalie Deshayes wrote a livre and anime on the blog, Plantes sauvages comestibles, which propose a mine de conseils et de recettes aussi surprising les unes that les autres, comme le chausson aux orties, le cafe d’aubépine, or les boules de chèvre au lierre terrestre…

And if l’on veut encore aller plus loin, it is now possible for him to enroll à une formation en ligne, pour, à son tour, enrich the knowledge of the végétal and bring these new saviors closer.

mercilaloire.com

Leave a Comment