Olivier Giroud saw his sack

The suite after this advertisement

France will face Austria on Thursday then Denmark on Saturday for the 5th and 6th days of the League of Nations. Les Bleus are very much on point in this competition with a sad 4th place for two small points in four meetings. Le bilan est donc bien maigre pour les joueurs de Didier Deschamps (two defeats and two null matches). Nevertheless, l’entraineur de l’Equipe de France should do des expérimentations au vu des nombreux blessés qui ont dû se pensionar and des nouveaux arrivants and other veterans who les ont réplaceables. D’autant plus qu’il s’agit là des dernières rencontres internationales avant la Coupe du Monde au Qatar looming.

These rencontres will d’ailleurs l’occasion de voir le retour d’Olivier Giroud avec les Bleus after his non-selection in June for les quatre premières rencontres de la compétition avec les echecs succesifs que l’on connait. L’attaquant français espère d’ailleurs toujours convince son selector de le prendre dans ses valises pour le Mondial. In addition to his very convincing season debut with AC Milan, the 35-year-old player can be seen as an example of a healthy and joyful atmosphere in the dressing room, but also when he is on the bench in quality of substitute. His enthusiasm has a moment of celebration at the achievement of one of his teammates, even when the last one is in direct competition with him, it proves the altruism that always motivates the 35-year-old player.

On setting up Olivier Giroud

Depuis l’elimination des Bleus in the round of 8 of Euro 2021 face à la Suisse au tirs au but, Olivier Giroud has not been selected with l’Equipe de France qu’à une seule reprise, lors des matches amicaux de mars last one. Avec beaucoup de recul per situation, le Milanais s’est confié à nos confrères de RTL sur son apport au sein du groupe de l’Equipe de France. «Je suis un joueur d’équipe, I explain l’attaquant de l’AC Milan, a “team player” comme on dit, qui joue pour l’équipe, who is à fond behind the group et aussi les attaquants when il marque. When Karim Benzema marquait à l’Euro, j’étais le premier à le feliciter, à lui sauter dessus. Mon état d’esprit remains unchanged, ma motivation la même, ma determination aussi. So, so our step was moving. Après, c’est le coach qui decidera » a tout d’abord commented l’ancien joueur de Montpellier mais aussi d’Arsenal et de Chelsea.

Malgré que Didier Deschamps “Ait tout simplement explicable qu’il y avait aujourd’hui une hierarchie established en équipe de France”l’international tricolor respect the decision of the selectionneur des Bleus. « Bien sûr, je la respect, donc je suis là toujours pour apporter un plus à l’équipe et faire ce que je sais faire de mieux pour revenir. Même en étant sur le bench, j’ai toujours tiré dans le sens de l’équipe. Je n’ai jamais mis le souk dans un vestiaire, donc ça aussi c’est une notion important à prendre en compte. » Le Français have garde une mentality toujours aussi irreprochable même si son statut s’est effrité petit à petit since a few years ago au sein du groupe France.

Leave a Comment