Pourquoi le prosecutor a requis de la prison ferme pour les cinq prévenus de l’affaire Laporte-Altrad

Au couchant by what trial, le ciel vient de tomber sur la tête des prévenus de la salle 2.12. Les bras croisés, le visage empourpré, Bernard Laporte semble tétanisé par ce qu’il vient d’entendre. À la toute fin d’un réquisitoire à deux voix qui aura duré plus de trois heures, les prosecutors du PNF, Céline Guillet et François-Xavier Dulin, ont requis à son encontre, comme pour Mohed Altrad, trois ans de prison, dont un firm, ainsi qu’une interdiction de deux ans d’occuper toute fonction, même bénévole, în lien avec le rugby, et de gérer une société commerciale. Le PNF a assorti ces interdictions d’une exécution provisoire, les rendant donc non suspensives en cas d’appel.

.

Leave a Comment