“Qu’il s’occupe de Sassuolo, moi je m’occupe du Paris FC”, Thierry Laurey summarized Maxime Lopez

World Zapping Onze Calendar des bleus pour la Coupe du Monde 2022

À défaut d’avoir des buts, le choc de la première journée de Ligue 2 between Sochaux and le Paris FC lundi (0-0), was le théâtre d’un bel accrochage between Thierry Laurey and Julien Lopez. After l’exclusion de son joueur pour contestation, le coach parisien a poussé dans le dos vers le vestiaire, ce qui avait suscité la colère de Maxime Lopez, frère cadet de Julien. “En 2022, c’est normal un entraigneur qui pushe son joueur comme ça?” he had ainsi tweeté l’ancien milieu de l’Olympique de Marseille.

Bien qu’il ait été rapidement été supprès, le message is arrived jusqu’aux yeux de Thierry Laurey, who recaptured Maxime Lopez in the conférence de presse ce judi. “Qu’il s’occupe de Sassuolo, moi je m’occupe du Paris FC” a lâché l’ancien de Strasbourg coach, selon des propos relayés par Le Parisien.

“Julien is the excuse”

Before that, le technicien français avait calmé le jeu, en assurant qu il n’y avait aucune matière à polemiquer. “Certains veulent en faire une affaire, mais il n y a pas d’affaire, c’est une tempête dans un verre d’eau. Les polemiqueurs de métier qui n’ont que ça à faire vont polemiquer alors que ceux qui sont dans le foot vont peut-être comprendre comment ça peut se passer. Depuis Sochaux, j’ai très bien dormi, je n’ai aucun souci. (…) C’était un moment d’énervement commun. Si j’ai poussé Julien, ce n’est pas parce que je voulais me battre avec lui. Je voulais qu’il sorte du terrain le plus vite possible pour ne pas aggraver son cas avec un rapport salé de l’arbitre. (…) He a pris le temps de parler. Tout est dissipé. Julien a aussi parlé à ses équipiers. Il s’est excusé. Il sera sanctionné par les dirientes. Pour moi, c’est régulé, je suis passé à autre chose” explained Thierry Laurie.

Cast your resume

Three days after the draw between Sochaux and Paris FC (0-0), Thierry Laurey is defeated on the son accrochage with Julien Lopez. “Certains veulent en faire une affaire, mais il n y a pas d’affaire, c’est une tempête dans un verre d’eau. Les polemiqueurs de métier qui n’ont que ça à faire vont polemiquer alors que ceux qui sont dans le foot vont peut-être comprendre comment ça peut se passer. Depuis Sochaux, j’ai très bien dormi, je n’ai aucun souci” declared the Parisian coach.

Leave a Comment