Reform des retraits : “toutes les pistes” à l’étude assure le gouvernement

The government studies “toutes les pistes” pour faire passer la réforme des retraits, y includes “dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité sociale”, indicated Wednesday 14 September his spokesperson Olivier Véran. “Les modalités operationales, à beginner par les modalités legislatives, are not pas à ce jour connues”, but “toutes les pistes are à l’étude, y include the piste qui noi conducirait to proposer a reform à travers le proiect de loi de financing”. de la Sécurité sociale” (PLFSS), declared M. Véran à l’issue du conseil des ministres. Cette éventualité “n’exclurait pas qu’il and ait une concertation large de l’ensemble de la société civile et des partneren sociaux “, he assured him.

President Emmanuel Macron recently stated that the entertainment reform could not participate more and should come into force during 2023. Olivier Véran indicated that he gave up time to perform before presenting the budget texts. aura lieu que le 26 september lors du conseil des ministres”. He confirmed “the will” of the government “to work with the oppositions et la majorité en amont, de co-construire ce qui peut l’être, sans renier les grands principes fundamentals qui sous-tendent le mandate du president de la République, c.est-à-dire pas de hausmes d’impôts et pas d’augmentation de la debt”.

À LIRE AUSSI

Excédents du régime de retraite: “it would be imprudent to stopper toute réforme sérieuse”

Many members of the majority are already convinced that they will have to go through article 49-3 of the Constitution to adopt the budget, lacking an absolute majority of the Assembly. This article, which allows de faire adopter un texte sans vote, sauf adoption d’une motion de censure, a “été used des dizaines et des dizaines de fois, sous des régimes de droite ou de gauche” and “donc nous ne sommes pas dans un fait historique”, underlined Olivier Véran, en réaffirmant “l’espoir” that “des parlementaires des oppositions will will capable” of voting or de s’abstenir sur le projet de budget.

À LIRE AUSSI

Les réformes des retraits, a bulwark against the future demographic shock?

The LFI, LR and RN have already warned, which did not vote in favor and, in the edition of a meeting on Tuesday à Bercy with the representatives of the parliamentarians, the majority of the opposition played that the government did not have. l’intention de tenir compte de leurs propositions.

Leave a Comment