the green card will disappear

Ça ne vous éplémenta pas d’être obligés de prendre une assurance, mais vous ne serez plus tenus de mettre la petite vignette verte qui le prouve, que l’on glisse dans la pochette plastique sur le pare-brise de l’automobile.

Chaque année, il faut penser à bien mettre le petit papillon, that I send you assurance, sans quoi expose you à une amende. Il faut aussi garder l’attestation avec les papiers de la voiture. Mais tout ça devrait disparaître l’an prochain : les assureurs demandaient depuis longtemps la suppression de cette vignette, car pour eux, ce sont des costos inutiles d’envoi, d’impression, de management…

With 50 million vehicles insured in France, in dehors de l’aspect peu écologique, surtout, ça fait doublon : all les assurances sont recensées in a vehicle file. Les assureurs sont tenus de les integrér en temps réel: tous les contrats dans cette base de données sont consultés par les forces de l’ordre quotidiennement.

Instead, les assureurs ont accepted de faire un geste pour le pouvoir d’achat des Français. Ils ont promis de limiter la hausse de leurs tarifs cette année et l’an prochain. Le montant des primes, c’est à dire les cotisations that you payez chaque mois pour assurer your habitation, your voiture, should not progress plus l’inflation, soit selon les estimations de l’Insee, plus de 4% l ‘ a future. Les assureurs estiment faire un important effort because normally la progression des tarifs aurait dû être beaucoup plus forte. Cette année, il ya eu plus de sinistres, d’incendies, de sécheresses, d’inondades, ce qui signifie, pour eux, des réparations et des dédommagements en plus. Sans compter que c’est la double peine: à cause de la pénurie de materiaux et la flambée des tarifs, ces réparations leurs reviennent plus cher que d’habitude.

Bercy speaks of mise en place d’un “assurantiel shield”. C’est comme ça, en tout cas, que Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie a presente ce plafonnement. des tarifs en référence au boulier tarifaire sur l’énergie or au bouclier bancaire. Souvenez-vous, la semaine dernière, c’était les banques, qui sous la pression du gouvernement, et la feare de se voir taxer par l’État, se sont engagées à modérer voire à geler leurs frais l’prochaine.

Leave a Comment