Une assiette à… Marseille (4/7): la cuisine en partage

Plat du jour au République, place Sadi-Carnot à Marseille, a vendredi de juillet: grilled sea bream, polenta aux herbs, cherry vinaigrette and vegetables cooked in olive oil. In this restaurant à la déco raffinée, the presentation of the plate is soignée, les produits sont de qualité et les saveurs, elaborées. However, this is an insertion restaurant, pour le personnel en cuisine et en salle, et solidaire: la clientele traditionnelle paye son complet menu (entrée, plat, dessert) 25 euros, et les personnes démunient déjeunent pour 1 symbolic euro. Ainsi, tout le monde partage le même (bon) repas, ensemble, sans distinction. A food truck République aux armes #MonRestoCestTonResto also travels in cities.

In Marseille, la mixité sociale et la solidarité sunt des réalités quotidiennes jusque dans l’assiette. A table comme ailleurs, on s’engueule beaucoup, mais on ne reste pas indifferent aux autres. “C’est le S”, comme on dit ici. S pour le sang, la famille. Attention, le lien n’a rien à voir avec les gènes, mais tout avec le territoire. On est et on se sent Marseillais, que l’on soit né ici ou arrivé la veille. On est et on se sent marseillais, des quartiers Nord à Mazargues, de Noailles aux Camoins, en passant par Montredon, le Panier, L’Estaque, Château-Gombert…

Alors, ici, les grands cuisiniers se soucient des petites gens, l’art culinaire n’oublie pas l’aide alimentaire. Le chef etoile Sébastien Richard is at the initiative of the Republic, a project launched at the end of the year

This article is reserved for subscribers.
Pour lire la suite, take advantage of new offers from €1

Je teste sans engagement

In choosing the promotion path, you accept the storage of an analysis cookie by Google.

  • Secure payment
  • No engagement
  • Accès has customer service

Leave a Comment