une exposure au soleil le matin pour réduire le risk?

According to the oncologist, Dr Mohammad Muneeb Khan, une exposure matinale de quelques secondes au soleil will allow you to limit the risk of cancer.

Une exposition moderee au soleil could reduce the risk of developing cancer. Encore faut il sortir à la bonne heure. According to a study submitted by Study Finds, a daily exposure of just 30 seconds each morning would be more effective.

“La mélatonine, a natural antioxidant two times more powerful than vitamin E”

Dr. Mohammad Muneeb Khan, consultant clinical oncologist at the Queen’s Center for Oncology and Hematology de l’hôpital Castle Hill, explains what exposure of less than a half-minute à la light proche infrarouge (NIR) du soare between lever du soleil et 9 heures du matin will allow you to offer a plus élevé level of protection aux adultes et aux enfants que de manger 2 500 bananas or a kilogram of noix du Brésil per day.

“Sortir pendant ces périodes could reduce the chances of developing a cancer d’une chance sur deux à une sur dix, ce qui en fait un inhibiteur plus efficacious that toute autre mesure preventive unique”, assures l’étude. In effect, c’est le matin que la lumière NIR is even more effective. Plus l’exposition is tardive et moins la sécrétion de mélatonine is important. This molecule could be a natural antioxidant twice as powerful as vitamin E, neutralizing toxins and preventing cancerous genetic mutations.

A simple means of prevention

Pour a convincing effect, in the light doit “frapper la partie spécifique de la rétine à l’arrière de l’oeil”. Look at greenery is also a good solution for plants and trees that reflect light. Le Dr Khan recalls that this NIR light does not cause sunstroke and is not considered a risk factor for skin cancer.

“Cela ne pourrait pas être plus facile. Sortir tous les matins pour attraper la meilleure lumière NIR could vraiment être le moyen le plus simple, le moins cher, le plus efficace et de loin le plus naturel de se protect”, assures Dr Inn. Pour le chercheur, cette matinale exposition serait d’ailleurs la clé pour explicer pourquoi certaines populations en Asia, au Moyen et en Extrême-Orient affichent des taux de risque de cancer nettement inféires. In fact, dans ces pays, les habitants s’exposent plus le matin avant les grosses chaleurs.

VIDÉO – Carnet de Santé – Dr Christian Recchia: “C’est devant nous tous les jours, cela nous paraît banal, et pourtant, cela peut être un cancer”

Leave a Comment