World Cup | L’Argentine sonnée par l’Arabie Saoudite : “A la mi-temps, on se disait que c’était un match bizarre…”

The weather forecasts did not foresee such excitement. Tuesday, aux abords du stade de Lusail, il y eut deux phénomènes naturels imprévus par les capturers footballistiques: a tornado followed by a tremor of the earth. Reversée par la furie de l’Arabie soudite, l’Argentine a été victime de la première sensation de cette Coupe du monde au Qatar (1-2). And la tornadoes fut initiée par des falcons verts au Qatar, le tremorment de terre s’est ressenti jusqu’en Amérique latine…

This inaugural defeat was not a realistic option to listen to all the actors in this match. Surfant sur une série de matches sans defeate historique (36) especially on a very important accumulated confidence, Lionel Messi’s band devait plier ce match sans histoire. Alors, forcément, après coup, c’est un Lionel Scaloni presque sonné qui s’est presente en conférence de presse. “C’est difficile d’analyser ce match puisqu’en 4 ou 5 minutes, ils ont marque deux foisa soufflé le selectionneur argentin en conférence de presse. Je crois que c’était leurs seules frappes au drank“.

world cup

L’Argentine eliminated on Saturday and…

IL YA UNE HEURE

Hors-jeu puis carrément hors du coup

L’analyse, pourtant, il l’avait faite avant ce match. Hervé Renard had a genius plan that failed voler en eclat lors d’un premier acte où l’alignement defensif des Saoudiens almost offered des buts on a plateau à l’Argentine. Déjà devant grâce au penalty de Messi, les Argentins ont marque à trois reprises… before resuming with patrouille du hors-jeu semi-automatique.

On saavit com jouer contre l’Arabie saudite, on saavit qu’ils allaient défendre avec une ligne haute. Les hors-jeux were whistled to a few millimeters…”, an encore regretté Scaloni. “En première période, on doit marker plus qu’un but“, confirms Lautaro Martinez, the author of a canceled double.

Trois pions effacés et un seul petit but d’avance à la half-temps. “A la mi-temps, dans le vestiaire, on se disait que c’était un match bizarre, qu’un but could tout changer“, ainsi revealed Scaloni après coup. Ils ne croyaient pas si bien dire. Remontés comme des coucous, les faucons saoudiens, secoués par Hervé Renard à la mi-temps, ont enclenché une furia qui a laissé l’Albiceleste sans solution.
Panic gripped the Argentinian team when the Saoudiens returned to their feet when they returned to the dressing room (1-1, 48th). La suite fut encore plus surréaliste avec ce second goal, issue d’une perte de balls transformed into match balls par la vista by Salem Al-Dawsari (1-2, 53e). “It is tied and on the next action, it will be 2-1…“‘, summarized encore Scaloni.

From Doha, the Argentinian troupe was transported to Moscow: this Albiceleste 2018 resembled tout d’un coup furieusement à celle, sans queue ni tête, by Jorge Sampaoli. Lack of personality, leaders effacés (Di Maria, Paredes or Rodrigo de Paul) and defensive atermoiements: l’Argentine est retombée dans ses travers. “We lost the match on our mistakes, especially in the second period. Ce sont ces détails qui font la différence, on se doit de corriger ces erreurs“, enrageait d’ailleurs Lautaro Martinez au coup de whistle final.

Angel Di Maria and Lionel Messi après la défaite face l’Arabie Saudite

Credit: Getty Images

Déjà dans le rouge pour la qualification

Dans le vestiaire argentin, c’était forcément la tête des mauvais jours. “Les joueurs sont comme tout le monde, touchésan encore explained by Scaloni. But, sur la fin, ils parlaient déjà de la suite pour inverser les choses“.”C’est un coup très hard, une défaite qui fait mal“, confirmed Lionel Messi en zone mixte. La suite, precisely, c’est déjà le sujet des articles d’une presse argentine catastrophée ce mardi. Because the Albiceleste also missed its entrée en lice, elle l’fait contre l’adversaire supposément le plus faible du groupe.

To hope to see the 8s and avoid a last dance express to Messi, the Argentinians will have to play the game against Mexico (Saturday, 8 p.m.) then against Pologne (Wednesday 30, 8 p.m.). Pas une mince affaire. “Noi n’avons pas d’autres options carre de noi reliever and continuer. Aujourd’hui, c’est un jour triste mais il faut reliever la tête et continuer“, concluded Scaloni. En espérant que la météo soit un peu plus clémente, cette fois-ci…

world cup

Une victoire historique… et un jour férié decreed in Saudi Arabia

IL YA 2 HEURES

world cup

Renard plane: “Des choses complètement folles peuvent arriver”

IL YA 4 HEURES

Leave a Comment